02 Juil

La cérémonie de lancement officiel du proje précédemment prévue en septembre 2018 a eu lieu le 27 juin, à l’hôtel Onomo au cours des Secondes Assises de télé dermatologie Africaines tenues à Lomé. Couplée avec le lancement du film de sensibilisation réalisé par l’ANAT dans le cadre du projet, cette cérémonie s’est déroulée devant près d’une centaine de représentants (dermatologues, médecins, responsables d’associations) de 12 pays d’Afrique subsaharienne.

Cette rencontre a été marquée par des allocutions, la présentation du projet, la diffusion d’un extrait d’un film de sensibilisation, des discussions et la coupure du ruban symbolique.

Les allocutions ont été celles de la Directrice générale de la Fondation Pierre Fabre, Mme Béatrice GARRETTE et du Président de l’ANAT, M. Souradji OURO-YONDOU. Alors que la Directrice générale a rappelé les raisons qui ont poussé la Fondation à étendre ce projet au Togo après ceux du Mali, du Malawi et de la Tanzanie, le Président de la ANAT a exprimé la profonde gratitude de toutes les personnes atteintes d’albinisme du Togo à la Fondation pour son soutien financier avant de souligner le précieux rôle que ce projet va jouer dans l’amélioration des conditions de vie de ses bénéficiaires.

La présentation du projet aux participants a été assurée par le Professeur SAKA, membre de la Société togolaise de dermatologie qui est l’une des parties prenantes dans l’exécution du projet. Il faut rappeler que ce projet vise à améliorer la prévention des maladies cutanées chez 600 personnes atteintes d’albinisme et la prise en charge des lésions cutanées de 220 autres dans 10 villes à travers les 05 régions du Togo sur une période de 03 ans.

Cette cérémonie a été également l’occasion pour l’ANAT de faire découvrir aux participants et aux journalistes, le film de sensibilisation qu’elle a réalisé. Intitulé « MINA » ce film retrace la vie d’une jeune fille atteinte d’albinisme en mettant en exergue la stigmatisation, les mauvaises conditions de santé cutanée et le difficile accès à l’éducation que vivent les personnes atteintes d’albinisme au Togo.

A l’issue des discussions générales qui ont suivi la projection du film, la cérémonie a été clôturée par la coupure du ruban symbolique effectuée par la Directrice générale de la Fondation et le Président de l’ANAT, matérialisant ainsi le lancement du projet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *